Le bouillon d’os

Nombreux bienfaits pour la santé, le bouillon d’os fait maison (pas le cube industriel) est une excellente alternative pour se supplémenter naturellement, sans prendre de compléments alimentaires.

C’est un super aliment qui peut guérir de nombreux problèmes de santé de la façon la plus naturelle qu’il soit.

Que contient le bouillon d’os ?

  • COLLAGENE : une protéine présente dans toutes les structures du corps : peau, os, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. Il représente de 30 % à 35 % des protéines totales de l’organisme et assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus. C’est pour ces raisons que les besoins sont importants. Il permet une meilleure réparation des tissus et donc une cicatrisation externe et interne.
    Sa carence occasionne des troubles douloureux  notamment chez les personnes souffrant d’arthrite, arthroses ou autres problèmes articulaires ou troubles tendineux.
    Il agit aussi sur la muqueuse intestinale (il permet entre autre de réparer les tissus) en favorisant une muqueuse en bonne santé et des quantités d’acide gastrique appropriée pour une meilleure digestion.
    Dans l’industrie alimentaire, il est utilisé comme agent de texture. L’industrie pharmaceutique l’emploie pour la fabrication de capsules.
  • GLYCINE : un acide aminé non essentiel de structure la plus simple, que l’on retrouve dans de très nombreux produits animaux mais aussi dans l’industrie comme exhausteur (sucré) de gout E640.
    Il joue de très nombreux rôle dans plusieurs  fonctions métaboliques :

  • GLUCOSAMINE : fabriquée par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. Le corps est capable de la synthétiser lui-même, à partir de plusieurs aliments, en fonction de ses besoins. La glucosamine joue un rôle dans le maintien de l’intégrité du cartilage de toutes les articulations. Lorsque le processus de fabrication de la glucosamine se dérègle, les cartilages se mettent à dégénérer et l’arthrose s’installe. Elle augmenterait l’action lubrifiante du liquide synoviall et ralentirait la dégradation du cartilage.
    A une fonction de neuromédiateurs et agit comme inhibiteur au niveau de la moelle épinière ;
    un excellent somnifère, la glycine se diffuse dans le cerveau, diminue la température du corps et inhibe l’activité musculaire, facilitant ainsi le sommeil .Cette action sélective sur les neurotransmetteurs peut aider à réguler le rythme circadien ;
    Aide à la récupération musculaire  joue un rôle dans le métabolisme de la créatine (acide aminé essentiel pour le fonctionnement musculaire) ;
    a une action détoxifiant sur le foie puisqu’elle participe à la synthèse des acides biliaires, et joue également un rôle en aidant à décomposer les graisses au cours du processus digestif, ce qui est important pour l’ensemble intestinal, du pancréas et de la vésicule biliaire ;
    antioxydant en agissant positivement sur les enzymes antioxydantes et va donc participer au ralentissement du vieillissement cellulaire ;
    constituant de l’hémoglobine, etc… ;
    La glycine peut aider à la sécrétion d’acide gastrique qui contribue à réduire l’incidence de reflux gastrique et d’indigestion.
  • GLUTAMINE  ou L-glutamine : l’acide aminé le plus abondant dans le sang et dans les muscles. Elle joue un rôle dans la synthèse des protéines, la protection immunitaire, le maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et l’équilibre acido-basique de l’organisme. Elle sert aussi à la fabrication de la glucosamine endogène.
    L’exercice physique modéré, pratiqué de façon régulière, augmente le taux de glutamine dans le sang, mais un stress extrême peut le faire baisser.

Les bienfaits du bouillon d’os ?

Cette panacée offre ainsi une richesse de nutriments essentiels sous une forme hautement assimilable et digeste.

Il est à la fois :

Elixir de jouvence !

Il combat l’acidité de l’organisme et rétabli l’équilibre acido-basique

  • Reminéralisant avec de nombreux minéraux tels que calcium, magnésium, silicium, souffre et phosphore, iode, ce qui est précieux au regard des sols actuels si dépourvus en nutriments essentiels.  Il contrecarre les carences minérales.
    Le bouillon d’os  protège des crampes musculaires. Parmi les nombreuses causes de crampes musculaires, l’épuisement des minéraux tels que le potassium, le magnésium et le calcium sont le plus répandu. C’est donc une excellente boisson des sportifs pour reconstituer les électrolytes perdus par la transpiration. Boire une tasse avant et après une séance d’entraînement et avant le coucher peut vous protéger contre des crampes douloureuses.
  • Détoxifiant avec des acides aminés de structure parfaite,
    • dont la glycine, qui soutient le foie dans son travail de détoxification,
    • l’arginine, qui soutient les reins, le cœur et les artères,
    • la glutamine, qui soutient la santé intestinale;

Mine d’or pour les articulations

*
  • Restructurant  et solidifiant les tissus et en particulier le cartilage, les tendons et les articulations, les os, les muscles, le cœur, les artères et les parois intestinales, mais aussi les ongles et les cheveux.
    La santé des os, dépend  en premier lieu au calcium et au phosphore, mais le collagène, protéine structurale a aussi son importance, conférant à l’os à la fois sa résistance et sa souplesse.  La détérioration de l’os est le résultat d’une carence en minéraux mais aussi d’un déficit de collagène, entraînant des os faibles et fragiles. Nous l’avons vu les substances contenues dans le bouillon d’os permettent un soulagement articulaire chez les arthrosiques à condition, de supprimer le café, le thé et l’alcool qui augmente l’inflammation général et donc au niveau des articulations aussi. La caféine bloque les récepteurs de l’adénosine, perturbant ainsi le processus de régulation de l’inflammation par l’organisme.
  • source de protéines de qualité biodisponibles et utilisable directement par le corps. Il est particulièrement bénéfique pour les personnes qui ont un besoin élevé en protéines notamment : les sportifs de haut niveau,  les femmes enceintes et allaitantes, les convalescents.
  • La consommation de bouillon d’os améliore la digestion et l’assimilation, surtout des aliments cuits. En effet la gélatine,  active les sucs digestifs comme le font les aliments crus et vivants. La cuisson longue permet de briser les protéines complexes et les molécules de graisse dans leurs éléments plus simples.
    Le bouillon d’os augmente l’appétit et l’absorption des nutriments, grâce à la glycine, un acide aminé qui est un constituant de nombreux types de protéines. Il est, en effet, utilisé dans certains médicaments pour améliorer leur absorption.
    La gélatine naturelle est du collagène cuit mais biodisponibles. La glucosamine, la chondroïtine et l’acide hyaluronique améliorent l’absorption d’autres nutriments par les intestins et donc la digestion et l’assimilation.
    Ainsi la digestion et l’assimilation des nutriments est facilité pour tous les macronutriments (protéine, glucide et lipide).

Soigne !

  • Contre la porosité intestinale- l’hyperperméabilité intestinale- : La gélatine et la glutamine obtenue favorise la formation de collagène et la guérison rapide de la paroi intestinale endommagée.
    La porosité intestinale se produit lorsque les jonctions serrées de l’intestin grêle sont endommagées et permettent à des particules d’aliments non digérées ou autres toxines de passer à travers la circulation sanguine. Cela peut favoriser les réactions auto-immunes et autres troubles, conduisant à un certain nombre de problèmes de santé et de qualité de vie. La porosité intestinale surexcite le système immunitaire, menant à l’inflammation, et à des conditions auto-immunes.
    C’est particulièrement utile pour les personnes souffrant d’ulcères gastro-intestinaux et la maladie de Crohn, la maladie cœliaque (- maladie auto-immune génétiquement déclenchée à la présence d’une protéine, via le gluten, qui peut signaler le système immunitaire à briser les murs de l’intestin grêle, ce qui conduit à la perméabilité intestinale et à l’absorption inadéquate des nutriments-) et les maladies auto-immunes v

Un soutien pour l’immunité

  • Améliore l’immunité
    Le bouillon d’os recette ancestrale donnée aux enfants, aux personnes âgées et aux personnes fragiles pour améliorer l’endurance, les conditions physiques  et augmenter leur résistance aux maladies infectieuses.
    C’est un excellent tonique pour vous garder en bonne santé au cours des infections saisonnière, de la saison de la grippe….Ajouter des herbes qui renforcent l’immunité comme le gingembre, le curcuma, le thym et l’astragale pour le rendre encore meilleur et plus efficace.
  • Réduit l’inflammation

L’inflammation est la réponse naturelle de notre corps à une blessure, mais l’inflammation chronique peut conduire à de nombreuses conditions pathologiques. Les nombreux acides aminés ont un pouvoir anti-inflammatoire. Dont, l’arginine qui est utilisée pour le traitement de l’inflammation généralisée.

  • un effet calmant

L’ostéocalcine est une hormone qui peut réduire l’anxiété et améliorer l’humeur. Un effet similaire provient aussi de la glycine. Elle joue un rôle de neurotransmetteur inhibiteur au niveau de la moelle épinière : à consommer en cas de coup de blues et surtout.

  • Aide à améliorer le sommeil

Boire une tasse de bouillon d’os garantit un sommeil réparateur. Sa haute teneur en glycine en fait un excellent somnifère. L’acide aminé se diffuse dans le cerveau et diminue la température du corps et inhibe l’activité musculaire, facilitant ainsi le sommeil. Cela peut aussi vous empêcher de vous sentir fatigué le lendemain matin. Cette action sélective sur les neurotransmetteurs peut aider à réguler le rythme circadien.

 Si vous avez été privé de sommeil, la glycine augmente les niveaux de sérotonine sans affecter les niveaux de dopamine.

  • Augmentation la fertilité masculine

L’ostéocalcine (hormone produite par les cellules osseuses) a un effet régulateur sur le système endocrinien. Elle améliore  la fonction du pancréas et des testicules. Elle augmente la sécrétion d’insuline et de la testostérone. 

  • Participe à la fertilité féminine, grossesse et allaitement : cette potion magique riche en nutriments  est idéale avant la conception et pendant la grossesse. D’un point de vue nutritionnel mais aussi sur la santé des intestins. La flore intestinale joue un rôle énorme sur la santé, et l’enfant en naissant est colonisé par la flore de sa mère.
  • Régule les déséquilibres hormonaux chez les femmes

La gélatine joue  un rôle majeur sur l’effet équilibrant sur la production et régulation des œstrogènes.v

  • Protège contre l’anémie

L’hémoglobine est fabriquée par la moelle épinière. Elle permet le transport du fer et de l’oxygène à tout l’organisme. Le manque de fer crée une anémie. Les suppléments de fer posent  problèmes car il est mal absorbé par l’intestin et est souvent peu efficace.

Des aliments sains, riches en fer et autres minéraux sont les meilleurs pour la lutte contre l’anémie.  Le bouillon d’os contient toutes les substances directement nécessaires à la fabrication des globules rouges

Secret de fabrication du bouillon d’os ?

Fabriqué principalement avec des os d’animaux et mijoté à bas température pendant des heures et des heures (de 6 h à plus de  24 heures).  Ce temps est nécessaire pour décomposer les os et en extraire le contenu à savoir le collagène, les acides aminés et les minéraux.

Plus votre bouillon est riche en collagène et a un aspect gélatineux, plus il sera bénéfique.

  • Les ingrédients 

Préparez-en en quantité afin de pouvoir en profiter régulièrement.

Préférez les os provenant de viande de qualité biologique, élevée avec respect, que vous pouvez obtenir chez votre boucher.

 Vous pouvez mélanger différents os, et aussi ajouter des os à moelle si vous le souhaitez.

Un élément acide tel que le vinaigre de cidre biologique et non pasteurisé, accélère et  aide au transfert des minéraux des os dans l’eau de cuisson. 

1 kg d’os de bœuf  ou autres os, poulet, poisson

1 oignon

carottes

2 branches de céleri

2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre

1 bouquet de persil (à ajouter lors des 30 dernières minutes de cuisson)

1 cuillère à café de gros sel

1 cuillère à café de poivre noir

2 gousses d’ail (à ajouter lors des 30 dernières minutes de cuisson)

  • Comment procéder 

Placer tous les os dans une marmite, recouvrir d’eau, rajouter le vinaigre de cidre et laisser tremper 1 à 2 heures.

Porter ensuite, l’eau à ébullition, puis écumer la mousse qui peut se former à la surface pendant la cuisson.

Ajouter ensuite les légumes et autres ingrédients et mijoter à feu doux entre 12 et 48 heures selon le type d’os  pour que les nutriments et minéraux des os puissent migrer dans le bouillon. A la fin de la cuisson, les os se décomposent, car ils ont perdu les minéraux des os, des cartilages et des tendons.

Filtrer ensuite le bouillon et jeter les os et légumes cuits dans le compost.

Réfrigérer dans des bouteilles ou congeler. Le bouillon d’os se conserve quelques jours au frigo et 6 mois au congélateur.

Une fois refroidi, vous pouvez retirer le gras qui s’est accumulé à la surface et l’utiliser pour cuire des légumes, c’est une matière grasse saine. Le bouillon doit être gélatineux, c’est le signe qu’il contient beaucoup de gélatine.

  • Quelle durée de cuisson?

La durée de cuisson dépend des os, c’est le temps qu’il faut respecter pour que le collagène et les autres nutriments se libèrent des os:

  • poulet (6 à 24 heures) pour la carcasse de 2 volailles cuites, ou 2kg de morceaux tels que le cou, les pattes, les ailes…
  • bœuf (12 à 48 heures) minimum 2 kg, os et cartilages avec un peu de viande
  • poisson (env. 4 heures) les carcasses des poissons entiers cuits avec un peu de chair
  • Quelques recommandations

Il est important de mijoter et non cuire ou bouillir le bouillon, et d’éviter de le réchauffer dans un four à micro-ondes, car les températures élevées et les ondes dénaturent et détruisent  les acides aminés, le collagène…

  • Quand et comment le consommer

Pour bénéficier de tous ses bienfaits, il est recommandé d’en consommer une tasse chaque jour, pur ou comme base de soupe ou de toute autre préparation culinaire.

  • Effets indésirables

Dans de rares cas, certaines personnes ont des difficultés à métaboliser la glutamine. Si vous ne vous sentez pas mieux en consommant le bouillon d’os, il vaut mieux faire une transition de quelques semaines à consommer du bouillon de viande (en laissant la viande sur les os et en ne cuisant que 2-4 heures) ou à bien enlever le gras du bouillon d’os, afin de passer la phase de sensibilité à la glutamine. 

Voilà vous savez tout sur le bouillon d’os ! 

Le cout et les bénéfices pour la sante sont imbattable.

La réalisation est ultra simple et devrait être un rituel de santé pour toute la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *