Les cures

LES 4 CURES NATUROPATHIQUES

La pratique de la naturopathie vise un objectif:

Retrouver l’énergie vitale, cette force d’autoguérison.

Pour cela trois phases permettent à l’organisme de retrouver son équilibre :

LA DÉTOXICATION

LA REVITALISATION

LA STABILISATION

L’ANTIRADICALAIRE. 

Lors du bilan, dont l’objectif  est d’établir avec vous un programme d’hygiène de vie adaptée, Il s’agit d’évaluer le terrain.

Evaluer le terrain c’est :

  • Déterminer l’hérédité fondamentale constitutionnelle et les dispositions morbides ;
  • Evaluer le niveau de force vitale du consultant et la disponibilité de l’énergie et sa répartition dans les systèmes ;
  • Déterminer les organes forts et faibles ;
  • Evaluer le degré intoxication et la nature de la toxémie ;
  • Déterminer les surcharges, les carences et l’encrassement du terrain par les métabolites en les identifiants ;
  • Evaluer le seuil de tolérance et du degré de saturation des organes permettant d’évacuer les déchets ;
  • Dépistage et prévention des troubles de terrain. Permet de prévenir le développement de certains troubles.

A l’image de la nature (dont nous faisons partie) votre terrain peut être comparé à un une terre que vous venez d’acquérir et dans lequel vous souhaitez planter les graines,  la Vie,  la rendre prospère.

Vous allez donc commencer par nettoyer et défricher afin de la rendre propre  c’est la détoxication

Il ne vous viendrait pas à l’idée de planter ces graines au milieu de broussailles, et autres mauvaise herbes.

Elle aurait peut-être besoin d’être nourrit avec quelques éléments nourricier c’est la revitalisation.

Parce que la terre s’épuise par le faite même que la plante puise les micronutriments pour croître en bonne santé.

Et enfin planter les graines et entretenir tout cela c’est la stabilisation.

De temps à autres il faudra apporter de l’engrais naturel et quelques éléments nutritifs leurs permettant de combattre d’éventuel attaque de tout genre ce sont les antioxydants.

La Cure de  »détox » ou de détoxication

on libère l’organisme

Elle vise à nettoyer, purifier, drainer et désencombrer le métabolisme pour éliminer les surcharges accumulées au sein du milieu intérieur.

Ces surcharges  humorales sont :

  • des toxines (déchets et résidus du métabolisme issus du fonctionnement de la cellule)
  • et des toxiques (extérieurs à l’organisme et y pénétrant).

Elles sont sous formes de cristaux ou de colles qui siègent dans les liquides : sang, lymphe, sérum… et ralentissent la circulation, les échanges et le fonctionnement cellulaire (et tout l’organisme en entier).

Cette phase permet de prendre conscience des besoins essentiels tant physiques que psychiques.  Progressivement et en douceur,  on se débarrasse  des habitudes de vie néfastes  qui comblent et dissimulent les véritables besoins.

Elle se réalise 3 temps simultanément :

  • Un temps diététique:

L’objectif est l’assèchement des sources de surcharges et un repos digestifs afin d’assainir le terrain et engendrer l’autolyse diététique comme processus d’autoguérison.

On modère au mieux les apports alimentaires en fonction des besoins : jeûnes, monodiètes, cures saisonnières ou restrictions. Il ne s’agit pas d’une mise au régime mais de

réformes diététiques le temps du nettoyage organique.

  • Un temps psychologique

Il s’agit d’apaiser le cortex (cerveau pensant) qui mobilise de grosses quantités d’énergie (pensées obsessionnelles, négatives, ruminations, anxiété…) au profit du diencéphale (cerveau viscéral) afin de libérer cette énergie devenant disponible pour détoxifier.

6 règles sont indispensables :

  • Relaxer  le cortex (cerveau pensant)  au moyen de différents techniques : de la relaxation, un sommeil réparateur, des huiles essentielles, des plantes… et tout autre procédé de distraction ;

Lâcher prise

  • Reconditionner en se débarrassant  des idées fixes, parasitaires, et les remplaçant par des idées contraires par des techniques de psychothérapies : pensées et visualisations positives,  sophrologie, auto hypnose, hypnose… ;

Lever les blocages émotionnels

  • Recharger et accroître l’énergie nerveuse en cherchant à fixer le maximum de cette énergie dans les accumulateurs humain par les techniques alimentaires,  des techniques naturelles, de l’activité physiques, des techniques respiratoires… ;

Apporter de l’énergie manquante

  • Réajuster en alignant et décompressant les boîtes osseuses qui conduisent les nerfs aux organes par des techniques manuelles : l’ostéopathie, … ;

Lever les blocages corporels et énergétiques

  • Réutiliser  l’énergie nerveuse accumulée dans le cortex à des fins organiques au moyen de techniques de gestions du stress : l’autosuggestion voire de l’auto hypnose ;

Apprendre à maîtriser ses émotions

  • Réanimer, solliciter, réveiller, stimuler le passage de l’énergie nerveuse du bulbe vers la périphérie émonctorielle, par la stimulation réflexologique : sympathicothérapie, acupuncture…

Diriger l’énergie au bon endroit au bon moment

On peut donc avoir recourt à des thérapeutes spécifiques

  • Un temps émonctoriel :

L’évacuation des toxines et toxiques s’effectuent que par des organes spécifiques que l’on appelle des émonctoires.

Afin d’accomplir un travail efficace de drainage, ces derniers doivent être ‘’ouverts’’. C’est-à-dire qu’ils doivent pouvoir éliminer de façon naturelle les déchets.  Diverses manœuvres et techniques douces aident alors l’organisme (peau, reins, intestins, foie et poumons) à les éliminer (phytothérapie, hydrothérapie, massages, techniques réflexes, exercices adaptés, respiration…)

Ces trois temps sont simultanés. C’est en conjuguant les différentes techniques de naturopathie que la détoxication sera efficace. Cette cure ‘’s’expérimente’’ sur une durée de quelques semaines à quelques mois, en fonction de la force vitale disponible, des surcharges accumulées, des conditions de vie de la personne….

La Cure de Revitalisation

on nourrit l’organisme

Elle vise à nourrir en profondeur l’organisme et  combler les besoins essentiels afin de retrouver l’énergie vitale nécessaire à une santé optimale et une vie épanouie.

Malgré une bonne hygiène de vie globale, les exigences de vie quotidienne sont de grandes consommatrices de micro et macro nutriments : minéraux, oligo-éléments, acides aminés, vitamines, enzymes…Parfois nos carences sont  plus importantes que nos surcharges et deviennent la priorité à combler dans la prise en charge. Un organisme carencé ne fonctionnera pas bien et n’aura pas l’énergie nécessaire à la détoxification et éliminer les surcharges.

Cette cure de revitalisation s’articule alors autour de 5 points :

  • La mise en place d’un plan nutritionnel hypotoxique ou un régime biologique humain.  Il se fonde sur les spécificités digestives de l’être humain. Il sera souhaitable d’avoir une alimentation vivante, idéalement cru à 80%, avec un maximum de légumes et de fruits, faisant une part de protéines (20%) de qualité …cette alimentation idéale est à adapter en fonction de chacun et est compléter par…
  • L’individualisation nutritionnelle en fonction ces besoins. Le bilan de vitalité permet de comprendre qui vous êtes, et d’adapter les propositions alimentaires en fonction de votre constitution, votre tempérament, votre diathèse actuelle, de votre force vitale, de vos activités, de vos pathologies, de vos possibilités familiale, sociale, financière… et bien sûr de votre participation active ;
  • Des apports de compléments nutritionnels individualisés, avec une priorité pour les  “super-aliments”: pollen, eau de mer, algues, huiles rares, plantes adaptogènes, …sous la forme la plus naturelle possible,  la moins transformée et de qualité. Et enfin, si nécessaire, des compléments alimentaires sous formes classique (gélules, comprimés…) ;
  • Le réglage du comportement de vie, car c’est le bon moment pour se responsabiliser et prendre conscience des dangers des dévitalisants. Prendre conscient que seuls les suppléments nutritionnels ne donneront que des résultats partiels si on continue d’être soumis au stress alimentaire et environnementaux. Il s’agit de viser à éliminer peu à peu un maximum de dévitalisant : tabac, alcool, travail sur écran et temps passé devant la télévision et l’ordinateur, horaires décalés, vie nocturne, sédentarité, surmenages professionnels, physiques, intellectuels, sportifs… prise de dopants et d’excitants (café, thé, cacao, sodas, médicaments de confort, usage de stupéfiants…), pollution en tout genre (lignes à hautes tension, qualité de son habitat, aliments ionisés, industrialisés, four à micro-ondes, téléphones portables…), manque de soleil, stress…
  • L’introduction de facteurs vitalogènes: en plus de la prise de conscience précédente, il s’agit aussi d’adopter des habitudes qui permettent de se ressourcer quotidiennement au contact de la nature, des animaux, se rapprocher de source d’ions négatifs (forêts de conifères, cascades, océan…), de faire des exercices dynamisants (Qi qong, Taï-chi, Yoga…), frictions et bains aromatiques …

Cette cure de revitalisation sera très souvent le double de temps (voir le triple) de la cure de détoxication.

Il est possible de faire une cure de revitalisation suivie d’une cure de détoxication puis revenir encore sur une cure de revitalisation (car la détoxification demande beaucoup d’énergie et consomme beaucoup de nutriments). Ou bien la cure de détox se fera concomitante à la cure de revitalisation ou encore elle sera mise en place simplement après une cure de détox. Plusieurs possibilités sont ouvertes car cela dépend de la force vitale au moment de la consultation, du tempérament, de la pathologie et d’autres paramètres.

La Cure de Stabilisation

on équilibre l’organisme

Elle vise l’harmonie et l’équilibre biologique, psychologique et sociale.

C’est la troisième et dernière phase de la cure naturopathique, celle qui préserve l’état de santé atteint grâce aux cures de détoxication et de revitalisation. Celle de l’équilibre.

Pour mettre en place cette cure, cela suppose :

  • Que la cure de détox et de revitalisation aient été suffisamment complètes pour qu’il n’y ait plus ni surcharges, ni carences ;
  • Que la vie est un rythme idéal de repos et d’activité ;
  • Que ne vous soyez plus soumis à aucun polluant… ;

Elle parait utopique mais elle peut être envisagée sur un temps court ou vous avez la possibilité de pouvoir vous occuper de vous : par exemple pendant des vacances assez longues. Puis une fois acquis, des vacances courtes pourront très bien être efficaces pour se stabiliser.

Elle se fait en trois étapes et consiste la plupart du temps à :

  • Un équilibrage des échanges métaboliques physiologiques (nutritions optimum), en adoptant une alimentation saine, équilibrée, non dénaturée et transformée, la plus bio, fraîche, de saison possible, et bien sûr adapter au système digestif humain ;
  • Un équilibrage énergétique et harmonique psychologique en gardant une sérénité mentale, en pratiquant une ou plusieurs activités physiques (gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, natation…) et un sommeil réparateur, accompagné de contacts quotidien avec la nature.
  • Une harmonisation des fonctions biologiques par des biothérapies indispensables (soutient un organe par exemple en fonction des saisons)
  • Amélioration globale de votre être
    • au plan personnel (amélioration de la culture générale, démarche psychologique quand nécessaire, dimension artistique, voyage),
    • au plan psycho-inter-personnel (travail sur l’écoute et l’échange),
    • au plan socio-culturel (collaboration à la vie sociale)
    • au plan bio politique (démarche écologique)
    • au plan Trans personnel (méditation, prière).
  • Poursuivre les nouvelles habitudes prises lors de la phase de revitalisation.

Le but ultime : pouvoir maintenir seule son niveau de santé au plus haut et stabiliser ses problématiques chroniques.

La Cure antiradicalaire

Son objectif est double

  • compléter la cure de “détox” au niveau humoral, par le puissant pouvoir détoxiquant des antioxydants au niveau cellulaire.
  • compléter la cure de revitalisation en comblant les carences des éléments concernés.

Et sur deux  niveaux d’intervention :

  • Limitation des facteurs oxydants: ensoleillement excessif, rayonnements ionisants, tabac, alcool, surmenage physique ou professionnel, stress psychique, alimentation dévitalisée et polluée…
  • Apport d’antioxydants individualisés sous forme d’aliments spécifiques  ou de compléments nutritionnels.

Par un programme d’hygiène vitale ayant recourt aux 3 cures naturopathique, vous allez pouvoir retrouver ou entretenir votre énergie vitale et votre santé optimale !

Virginie